• Karine

Les Fiestas Patrias

Bienvenue au Panama, République fondée en 1903.

On a officiellement découvert mon petit bout de terre en 1501 lors d’un voyage des Espagnols au Nouveau Monde. Même si mon histoire n’a que 5 siècles, elle est chargée car je fus une terre très convoitée. Concours de circonstances, beaucoup de dates importantes sont en novembre ! Novembre ressemble donc au mois de mai en France : beaucoup de jours fériés et de festivités dans le pays. C’est le mois des fêtes nationales, patriotiques ou de la patrie : « las fiestas patrias ».

Le mois de novembre annonce le commencement des festivités, la Semaine Sainte y met fin.

Mon peuple est fier de son petit pays, patriote et il aime faire la fête.


A quoi vous attendre pendant ce mois particulier ?

Les hommes comme les femmes, les enfants comme les adultes, au travail comme à la maison, on porte les vêtements ou accessoires traditionnels lors de ces festivités.

Les maisons et les voitures, en plus des bâtiments officiels, sont décorées avec des drapeaux pour montrer son attachement au pays.

On part à la plage, dans sa famille, en province pour faire du tourisme, se reposer. On fait le pont, plus ou moins grand selon le calendrier !


Vous pouvez assister à de nombreux défilés organisés partout dans le pays. Des fanfares et des majorettes se préparent pendant de nombreux mois pour défiler orgueilleusement, avec l’uniforme de l’école ou du travail. On danse, on chante, on mange, ambiance bon enfant assurée !


Quelles dates sont célébrées en novembre ?

  • Les 03, 10 et 28 sont chômés au niveau national. Le 04 est facultatif.

  • Les 03 et 28 sont « fêtes nationales » dans la Constitution panaméenne.

  • Les 05 et 10 sont « jours fériés » ou « jours civiques » selon la loi n°26 de 1941.

  • Le 05 est férié à Colon.


Que représentent ces jours de fêtes ?

  • Le 03 célèbre ma séparation de la Colombie en 1903 et la fondation de ma République cette même année ;

  • Le 04 commémore le jour des symboles de la patrie (le drapeau, l’hymne national et le blason) ;

  • Le 05 consolide ma séparation de la Colombie, à Colon, en 1903 ;

  • Le 10 fête "le cri de la Villa de Los Santos". Il s'agit de ma 1e séparation de la Colombie en 1840, sur l’initiative du général Thomas Herrera, qui a crié pour le rassemblement des Panaméens contre la Colombie, dans la petite ville de La Villa de Los Santos ;

  • Le 28 rappelle mon indépendance de l’Espagne en 1821.


Que s'est-il passé le 03 novembre ?

Ma séparation de la Colombie est un fait compliqué qui a à la fois une fin heureuse pour ma population (séparation de la Colombie) et « tragique » pour la Colombie (perte de territoire et construction d’un futur canal). Ce jour est considéré par certains comme la VRAIE fête nationale puisqu’a eu lieu la fondation de la République du Panama. Le 03 novembre 1903, Manuel Amador Guerrero, premier Président de la République du Panama, déclare au monde entier : « Est proclamée l’indépendance de l’Isthme, sans une goutte de sang versée ».


Les événements avec le canal, qui amènent à cette date historique pour Panama du 03 novembre, sont développés dans un autre post (à venir).


Et le 05 novembre ?

Les actions pour obtenir ma séparation de la Colombie commencent le 03 novembre dans la capitale et se concrétisent à Colon, grâce à un groupe de Panaméens prêts à donner leur vie pour rompre les liens avec la Colombie ! A 19h30, le 05 novembre 1903, un télégramme envoyé par Juan Antonio Henriquez, membre de la junte révolutionnaire de Colon, confirme la séparation de Panama de la Colombie. Voici le télégramme : « Seulement maintenant, à 19h30, on peut dire que l’indépendance de Panama est assurée ».


En temps normal (hors pandémie), les commémorations du 05 novembre commence à 7h00 du matin avec le hissé du drapeau panaméen. S’en suivent le jurement au drapeau et le chant de l’hymne national.


Quels sont les symboles de la patrie ?

Le drapeau : dessiné et créé par le couple Manuel et Maria Amador, il consiste en un rectangle divisé en 4 plus petits :

  • celui en haut à gauche est blanc, avec au centre une étoile bleue à cinq pointes ;

  • celui en haut à droite est rouge ;

  • le rectangle en bas à gauche est bleu ;

  • celui en bas à droite est blanc, avec au centre une étoile rouge à cinq pointes ;

  • le fond blanc représente la paix qui doit régner dans la nouvelle nation, le fond bleu représente le parti conservateur et le rouge le parti libéral ;

  • l’étoile bleue symbolise la pureté et l’honnêteté en rapport avec la vie civique de la patrie ; la rouge symbolise l’autorité et la loi.


Le blason est divisé en 5 parties, sur fond vert, avec le drapeau autour et surplombé par un aigle et dix étoiles.

  • Le centre du blason représente l’Honneur, avec le soleil à gauche qui se couche et la lune à droite qui se lève, au-dessus de la mer et de l’isthme panaméen : nous sommes le 03 novembre 1903, il est 18h30, heure solennelle où le Panama se sépare de la Colombie.

  • La partie haute, aussi appelée « chef » est composée de 2 parties : à droite, sur fond blanc, on aperçoit des armes signifiant « plus de guerres civiles » mais présentes en cas de besoin de se défendre ; à gauche, sur fond rouge, des outils évoquent le travail.

  • La partie basse ou pointe est aussi composée de 2 parties : à droite, sur fond bleu, une corne d’abondance remplie de pièces montre la richesse des ressources du pays ; à gauche, une roue avec deux ailes est le symbole du progrès continu.

  • L’aigle est un aigle harpie adulte, symbole de la souveraineté, regardant vers la gauche, l’autonomie, et portant dans son bec un bandeau avec écrit « pro mundi beneficio », c’est-à-dire « pour le bénéfice du monde ».

  • Les étoiles dorées, au nombre de 10, indiquent la quantité de provinces qui seront créées dans la nouvelle nation.


L’hymne national a 3 versions officielles : piano et voix, vent et percussion, orchestre symphonique avec ou sans cœur.

Il est chanté le lundi matin dans les écoles publiques de la nation et doit être diffusé ou joué ou chanté à 6h00 par les chaines de télévision, les radios et systèmes d’information par internet émettant dans le pays.


Psittt : pensez à contacter JL Tours via le site www.aypapaaa.com pour vous faire découvrir ces fêtes et bien d'autres choses au Panama ;-)


Sources : https://www.mingob.gob.pa


4 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout