• Karine

Le petit-déjeuner panaméen

Plutôt salé que sucré, le petit-déjeuner panaméen traditionnel est un vrai repas.


Petit historique du petit-déjeuner panaméen

Héritage et mélange des différentes cultures qui se sont installées au Panama au fil des siècles, la gastronomie panaméenne est le résultat de l’influence des cultures amérindienne, hispanique, africaine et afro-antillaise.

Le travail aux champs demandant beaucoup d’énergie, le premier repas de la journée doit être consistent pour donner les forces nécessaires au labeur. De plus, les panaméens se lèvent tôt et commencent à travailler, à la campagne ou dans le bâtiment, dès 7h00 du matin !

Il est donc commun de trouver, dans presque toutes les régions du pays, des glucides et fritures au petit-déjeuner, accompagnés le plus souvent de viande.


Aujourd'hui, avec l'évolution des habitudes alimentaires, on trouve sur la table de la maison, des pancakes, du pain de mie grillé, des céréales, etc


Que peut-on manger de bon ?

Selon les lieux, vous pouvez trouver :

  • des œufs, des omelettes ;

  • des saucisses, du jambon ;

  • du fromage panaméen : en général, il s’agit d’un fromage de couleur blanche, compact qui peut faire penser à du chèvre. Certaines personnes mettent un morceau dans leur café !

  • des tortillas : ce sont des galettes à base de maïs, fermes, frites que l’on mange nature ou avec du fromage à hamburger dessus (fromage américain jaune-orangé) ;

  • des carimañolas : c'est de la purée de yuca (= manioc) de forme arrondie ou ovale, fourée à la viande. Le plus souvent frit ;

  • des hojaldres ou hojaldras : cela ressemble un peu à de la pâte feuilletée, c’est fait à base de farine de maïs, c’est grand et c’est frit. C’est neutre en goût. A tester !

  • du bollo : présenter dans une feuille de bananier (vert foncé) ou dans une gaine d’épi de maïs (marron-beige), il s’agit de maïs moulu ayant la forme d’un rouleau. Il est servi sans la feuille de cuisson ;

  • de la yuca (= le manioc) : en morceaux, bouillie ou frite ;

  • de la viande (porc ou boeuf) ou du poisson : en sauce ou frit, selon le cuisinier.

Pour les boissons, c’est du café américain !

Attention, selon les régions ou celle d’origine du cuisinier, il est fréquent de trouver du café servi déjà sucré ! C’est dans ce cas, plus du sucre au café, qu’un café sucré :-) Demandez avant si le café est sucré (está con azúcar? => « èsta kone assoukar »)

Si vous voyez une machine à café comme celle de nos chers cafés ou bars, demandez un pintado pour un noisette (poquita leche => « pokita létché ») ou un expresso pour un café « normal ».


Comment prendre un petit-déjeuner à la panaméenne ?

La carimañola peut accompagner tous les plats ;

la hojaldra se mange le plus souvent avec du fromage par-dessus, accompagnée de viande ou de saucisses ;

les tortillas se servent également avec de la viande ou des saucisses ;

pour rester plus classique ou proche de nos saveurs, prenez des œufs ou une omelette, du jambon et une ou deux tortillas ;

le bollo étant un peu sec, il est préférable de l’accompagner d’une viande ou de saucisses en sauce ou bien de fromage. Il se découpe en rondelles d’environ 1 ou 2 cm d’épaisseur.


Si vous essayez le fromage dans le café, découpez un ou deux morceaux de fromage d’environ 2 à 3 cm et mettez-le dans votre tasse. Vous le mangerez en dernier, avant de finir votre café ;-)

Vous n'avez pas aimé ? Commandez un autre café, en général ce n’est pas bien cher.



Sources : blogs panaméens / population panaméenne

116 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

En saison des mangues, un vrai délice pour se rafraichir et se faire plaisir ! En plus, il est facile et rapide à réaliser ;-)