• Karine

Jabel à Parita

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis originaire d’un petit village, à côté de Parita, province de Herrera. J’y vis toujours avec ma famille, je connais tout le monde.

Je suis ingénieure agronome et je me dédie depuis quelques temps, sur mon temps libre, à la protection des singes de ma région.


Quel rôle jouez-vous dans la protection des singes ?

J’ai grandi avec les singes hurleurs depuis toute petite, et avec un groupe d’amis, on a voulu faire quelque chose pour les aider et les protéger.

La région d’Azuero a été presque totalement déboisée pour créer de grands prés pour le bétail. Les singes qui y habitaient ont fui vers des endroits où ils se sentaient en sécurité mais aussi où il y avait de la nourriture. Notre village est situé sur un couloir de passage des primates, il y a des arbres fruitiers, donc le peu de singes restants ou étant revenus, aiment séjourner dans le village. Le problème, c’est qu’ils mangent les fruits des habitants et ces derniers ne sont pas contents, donc ils les chassent à coup de pierre ou pire ! De plus, il est habituel de mettre le feu aux champs pour défricher, ce qui n’aide pas à leur maintien sur place et parfois il y a des drames. La cohabitation est difficile avec les humains.

Afin d’aider les singes, nous avons créé une association fin 2020 et avons demandé de l’aide au gouvernement : les ministères de l’environnement et du tourisme nous ont formé sur comment aider au mieux les singes et comment les intégrer dans le tourisme pour impliquer la population du village.

Depuis, nous faisons la promotion de notre activité, nous faisons beaucoup de sensibilisation auprès du village et nous essayons d’impliquer les habitants du village dans des activités pour qu’ils intègrent les singes comme bénéfice et non comme désagrément.

L’association compte aujourd’hui 13 personnes mais il reste beaucoup à faire.


Quels sont vos projets ?

Nous devons développer différents produits autour de notre village et des singes pour pouvoir générer des revenus pour l’association et pouvoir aider davantage les singes.

Nous souhaitons également reboiser les environs du village pour que les singes aient plus d’espaces pour eux, avec des arbres fruitiers desquels ils peuvent s’alimenter.

Beaucoup d’autres choses en tête mais on avance petit à petit.


Une invitation au Panama ?

Venez nous voir, venez voir nos singes, aidez-nous dans notre action !

Nous sommes jeunes, motivés et prêts à vous faire découvrir nos singes et notre village, avec ses traditions. Venez au Panama, venez à Parita ! On parle espagnol et anglais :-)


Psittt : pensez à contacter JL Tours via le site www.aypapaaa.com pour vous organiser une excursion au départ de votre hôtel de plage au Panama ou un circuit incluant cette association de protection des singes ;-)



3 vues0 commentaire